Pokemon Ultimate Next

Toutes les régions vous ouvrent leur porte pour vous permettre de rencontrer ces incroyables créatures que sont les Pokémon. Alors, qu'attendez-vous? Rejoignez-nous!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Miyuna ~ La grâce de Rosalia[VALIDÉE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Miyuna

avatar

Féminin Messages : 3
Pokédollar : 12100
Date d'inscription : 18/03/2016

Trainer's Card
Région: Johto
Équipe de Pokémon:
Inventaire du Dresseur:

MessageSujet: Miyuna ~ La grâce de Rosalia[VALIDÉE]   Ven 18 Mar 2016 - 16:55

Informations de bases
~ Nom : (J'ai préféré ne pas lui en donner, vu qu'elle est la petite soeur de Mortimer et qu'on ne connait pas son nom de famille à lui.)

~ Prénom : Miyuna

~ Sexe : Féminin

~ Âge : 16 ans

~ Groupe : Entraineuse

~ Type de dresseur : Kimono

~ Région : Johto

~ Starter : Fantominus, "Ween" Sexe Masculin de niveau 5

.
Informations Complémentaires
~ Histoire : (Comme Miyuna est un prénom d'origine japonaise, j'ai choisi d'utiliser les noms japonais de Mortimer et Eusine, merci de votre compréhension~)
Enfant, Miyuna était une petite fille tout à fait normale : curieuse, inconsciente et souriante, elle avait même, comme la plupart des petites filles de son âge, une peur bleue de certains Pokémon, comme ceux que son grand-frère collectionne et avec lesquels il l’embêtait dès qu’il en avait l’occasion. Malgré ça, elle et Matsuba étaient inséparables. L’enfance de Miyuna fut donc globalement heureuse, même si une certaine chose lui manqua : des amis. Car quand on fait partie de la plus noble des familles de Rosalia, il est difficile de s’intégrer dans une école où tous les autres enfants vous regardent avec une certaine peur.

Vers 10 ans, Miyuna dut faire face à la solitude qui l’englobait déjà, mais dont elle n’avait pas conscience grâce à sa relation avec son frère. En effet, quand il atteignit ses 13 ans, Matsuba commença son entrainement pour devenir un champion d’arène confirmé, ses aptitudes en combat Pokémon et son lien renforcé avec les Pokémon Spectre le désignant depuis son enfance. Et à partir de ce moment, même Minaki, l’excentrique ami de son frère qu’elle trouvait toujours très amusant ne se fit plus voir à Rosalia, apparemment parti plus sérieusement à la recherche de Suicune. Miyuna se retrouva donc complétement seule à l’âge de seulement 10 ans. Ce fut un grand choc pour elle de voir sa proximité avec son frère brisée d’un seul coup aussi facilement et elle commença à ce moment à se renfermer sur elle-même. Ses parents s’inquiétèrent de ce brusque changement de comportement et, pour la consoler, lui offrirent un Pokémon : un petit Pichu tout ce qu’il y a de plus adorable. Etant encore une enfant, Miyuna lui donna le surnom pas très recherché qu’est « Chu ».

Les deux devinrent très vite inséparables, et Chu devint rapidement sa seule source d’amusement quand Miyuna commença son entrainement de danseuse. A l’origine, elle avait été comblée et fière d’avoir été choisie pour faire partie de ces magnifiques femmes, qui avaient été, en quelques sortes, ses princesses à elle quand elle était enfant. Et c’est son envie de leur ressembler, mêlée aux encouragements  de toute sa famille, la poussèrent à continuer sur cette voie, malgré la difficulté des entrainements.

Les deux années qui suivirent furent sûrement partie des plus épanouies de sa vie jusque-là. Miyuna avait fait ses preuves auprès de son professeur et elle enchainait les spectacles à succès. Bientôt, Johto tout entier n’eut qu’un seul nom à la bouche, le sien, et des amateurs du monde entier commencèrent à venir à Rosalia, dans le seul but de voir cette étrange fillette d’à peine une douzaine d’années qui possédait une grâce et une sensibilité artistique tout bonnement exceptionnelle. Miyuna vivait sa renommée avec la modestie et la simplicité de la fillette qu’elle était, ce qui la rendait encore plus attachante aux yeux de tout le monde.

Mais quelque chose vint bientôt assombrir ce tableau parfait. Alors qu’elle entamait sa douzième année, Chu tomba malade. Et malgré tout ce que Miyuna et sa famille mirent en place pour le sauver, il succomba à ses maux. Miyuna, qui n’était encore qu’une enfant à ce moment-là, le vécut très mal. Elle était inconsolable, et aucun de ses proches ne put y remédier. Ainsi ce que redoutaient ses parents lorsque Matsuba avait commencé son entrainement eut lieu : Miyuna s’assombrit et, bientôt, ne devint que l’ombre de la jeune fille heureuse et épanouie qu’elle était. Miyuna ne souriait plus que rarement, et chacun des sourires étaient horriblement tristes pour les personnes qui la connaissait bien, ne riait plus et son regard était constamment dissimulé d’un voile de mélancolie. Ses danses n’étaient plus aussi enjouées qu’avant mais cela n’entacha pas sa popularité, au contraire. Un tout nouveau public la découvrit avec ses danses gracieuses mêlées d’une tristesse émouvante et fascinante, et même si, à ce moment, Miyuna voulait tout arrêter, elle fut donc contrainte de continuer à danser, même si elle n’éprouvait plus aucune fierté dans ses accomplissements.

A 14 ans, Miyuna était admirée pour son allure mystérieuse et sa beauté froide. De son côté, la jeune fille se sentait vide et ne pouvait plus supporter sa solitude. C’est à ce moment que vint s’installer à Rosalia une famille de tailleurs plutôt connu au-delà des mers des Johto. La mère de Miyuna tomba amoureuse des magnifiques Kimonos en soie de Larveyette que ceux-ci confectionnaient et c’est ainsi qu’un long partenariat commença entre les deux familles. Le couple était extrêmement doux et gentil avec Miyuna et possédait un fils, Léopold, ayant le même âge qu’elle. Mais malgré les nombreuses tentatives de la part des deux familles, Miyuna s’obstinait à ignorer le jeune homme, comme elle l’avait fait avec les dizaines d’individus que ses parents lui avaient présentés dans l’espoir de la tirer de son isolement.

Pourtant, un beau jour, la situation changea radicalement. Alors qu’elle rentrait d’une session d’essayage chez les parents de Léopold, Miyuna tomba sur celui-ci, en train de se faire agressé par un gros balourd, tous les deux entourés par deux gamins pleurant à chaude larmes. Miyuna étant depuis toujours du genre à défendre la veuve et l’orphelin, elle s’empressa de les interpeller et, sa réputation et son aura comme seules armes, arriva à régler la situation de sa seule présence. Mais quand elle se retrouva seule face à Léopold, pour la première fois depuis des années, Miyuna laissa libre cours à ses émotions ce qui résulta en une longue séance de reproches pour le jeune homme.  Et, étrangement, cela changea tout.

En rentrant chez elle, Miyuna s’était bien demandé pourquoi, d’un coup, elle s’était laissé aller alors qu’elle avait parfaitement réussi, jusque-là, à contenir  ses émotions au plus profond d’elle-même. Et c’est en fréquentant Léo et sa famille qu’elle trouva la réponse. Que ce soit lui ou ses parents, ils avaient tous le don de la rendre complètement à l’aise, en leur présence. Et elle devait bien avouer qu’elle trouvait ça vraiment agréable. Elle avait le sentiment d’être à sa place à leurs côtés, qu’ils la comprenaient, contrairement à ses parents qui n’avaient fait que lui imposer leurs choix depuis sa naissance. Car oui, à ce moment-là, Miyuna faisait en quelque sorte sa crise d’adolescence. Si bien qu’elle mettait sur le dos de ses parents tous les malheurs qui lui étaient arrivé ces 14 dernières années et qu’elle se mit à passer plus de temps avec la famille de Léopold qu’avec la sienne. Après tout, c’était vraiment de leur faute si elle n’avait jamais eu d’amis, si son frère s’était éloignée d’elle, si elle avait rencontré et perdu Chu, non ?

Les années passaient, Miyuna possédait maintenant un meilleur ami en la personne de Léopold, ce qu’elle n’avait jamais connu avant et qui la remplissait de bonheur, elle s’était réconciliée avec ses parents et avait arrêté de leur reprocher tous les malheurs du monde et coulait désormais des jours paisibles dans sa grande demeure, à Rosalia. Sauf que comme Miyuna était le genre de personne à ne pas supporter l’ennui, et le fait était qu’elle commençait à s’ennuyer dans sa carrière de danseuse.

~

Alors qu’elle sortait de la boutique de la famille de Léopold, Miyuna lâcha un profond soupire en se frottant la tête frénétiquement, ébouriffant ses beaux cheveux dorés. Doux Arceus, elle n’y arriverait jamais ! Fuir sa maison et sa carrière de danseuse était une décision si égoïste, il n’y avait pas moyen qu’elle l’impose à Leopold et sa famille ! Et pourtant, c’était ce qu’elle s’était convaincue de faire : la nuit qui précède le spectacle de Mauville, elle se lèverait dans la nuit et volerait un des Fantominus de son frère afin de partir sur les routes et de vivre une aventure. Son aventure. Mais le problème était bien là : partir sur les routes, c’était bien sympa, mais comment ferait-elle pour manger, se loger ? C’est là qu’elle avait pensé à son seul ami et à son accueillante famille. Mais plus elle réfléchissait, plus elle se creusait la tête, et plus Miyuna faisait face à l’égoïsme de son geste. Et qui était-elle pour l’imposer à des personnes qui n’avaient rien demander ? Et pourtant elle ne se voyait pas être à la rue ou vadrouillez d’un Centre Pokémon à l’autre pour avoir un toit la nuit… Après tout, quand on a été élevée dans le luxe toute son enfance, il est difficile de dire au revoir à cette vie de confort, non ? Mais Miyuna possédait une envie plus forte que de dormir dans des draps chauds et parfumés, celle de s’affranchir des règles que lui imposait sa famille. Et qu’importe le confort quand on est libre ?

Finalement, ce soir vint. Tapie dans l’ombre, son cœur battait tellement fort qu’elle se surprenait à croire que quelqu’un pourrait l’entendre. Apparemment, ses entrainements de danseuse faisaient également d’elle une talentueuse fugitive, si bien qu’elle quitta la grande demeure sans aucun problème.

Quand elle arriva dans la rue, Miyuna fut surprise du calme dans lequel la ville était plongée : il n’y avait pas un Miaouss dans ces rues qu’elle ne connaissait que bondée. La lune était pleine ce soir et Miyuna se plut à redécouvrir la ville sous cette douce lumière. Pour elle qui ne sortait le soir que lors de festival ou de banquet, c’était un tout nouveau monde qui s’ouvrait à elle. Mais Miyuna se repris rapidement et se dirigea d’un pas ferme vers la porte de sa nouvelle aventure : l’arène de son frère. Car si elle était inconsciente de partir en pleine nuit, avec seulement ses petites économies, quelques provisions volées en cuisine, ses vêtements favoris et son passe-bateau, et sans véritable destination autre que Kanto pour ne pas être retrouvée trop facilement, elle ne l’était pas au point de partir sans un pokémon pour la protéger.

L’intérieur de l’arène était plus noir qu’un Cornèbre, mais comme Matsuba avait la fâcheuse habitude de ne jamais allumer ses colossales bougies qui, Miyuna connaissait le chemin par cœur et n’eut donc aucun problème à parvenir à la plateforme où son frère s’entrainait et où il conservait également ses chers pokémons. Miyuna fut surprise un moment quand elle découvrit qu’il fallait un code pour parvenir aux pokéballs, mais comme il s’agissait tout de même de son frère, elle n’eut aucun mal à le trouver. « Matsuba devrait tout de même arrêter de mentionner  sa passion pour Ho-Oh à tous ses challengers, où des personnes mal intentionnées n’auraient aucun problème à le voler. » pensa-t-elle.  Devant les dizaines de pokéball alignées sagement devant elle, une attira son attention. Une pokéball à l’air âgée en dessous de laquelle une étiquette mentionnait « Ween ».  Matsuba n’avait pourtant pas l’habitude de surnommer ses pokémons… Ni une, ni deux, elle attrapa la pokéball et l’ouvrit. De celle-ci sortit un petit Fantominus. En croisant son regard, Miyuna se sentit étrangement nostalgique. « Ween… ? » murmura-t-elle.

Le pokémon poussa un petit cri heureux, et Miyuna en déduit donc qu’il s’agissait vraiment de son surnom. Mettant de côté cette impression dérangeante d’avoir oublié quelque chose d’important, Miyuna sourit tendrement au Pokémon devant elle.

« Ça te dirait de partir à l’aventure avec moi, mon grand ? »

Devant la mine ravie qu’arborait son interlocuteur, Miyuna en déduit qu’elle avait trouvé son partenaire.
Alors qu’elle s’apprêtait à sortir de la ville de son enfance, par la route 38 qui la conduirait à Oliville, Miyuna récapitula. Elle avait un Pokémon, de quoi survivre quelques jours, des baies, l’encyclopédie Pokémon que Papa avait utilisée quand il avait entrepris son voyage, potions, pokéballs et différents objets qui lui avaient semblé être  pratique quand elle avait fouillé le sac de Mortimer l’autre jour. Et elle avait déposé avec précaution des lettres à l’intention de Léopold et de son frère, pour leur expliquer la situation. Tout était maintenant entre les mains de ce dernier, « J’espère qu’il ne m’en voudra pas trop, pour ses affaires et Ween… » Pensa-t-elle, car il est sûr que fuir se complique quand on possède un grand frère ayant des dons de clairvoyance. Mais Miyuna croyait en Matsuba et savait que si quelqu’un pouvait comprendre son besoin d’aventure, c’était bien lui. Sans perdre une seconde, elle se lança donc sur les routes. Et quand elle se mit à courir dans les  hautes herbes, sentant le vent dans ses cheveux libres, elle ne se sentit jamais aussi vivante.

~ Caractère : Quand elle résidait encore à Rosalia, Miyuna avait tendance à garder ses émotions bien enfouie en son for intérieur, elle ne dévoilait donc ses sentiments qu’aux personnes en qui elle avait confiance et passait la plupart du temps pour une jeune fille mature, mystérieuse et froide. Seuls ses proches connaissaient donc sa joie de vivre, sa curiosité, son obstination, son courage teinté d’inconscience, sa grande empathie que ce soit envers les humains ou les Pokémons, son impulsivité, sa modestie, son léger égoïsme, son honnêteté ou encore, son étrange sens du mot « mignon ». Car oui, pour Miyuna, un Métalosse est aussi adorable qu’un petit Togépi. Mais maintenant qu’elle s’est libérée du regard et des attentes des autres à son égard, Miyuna vit sa vie sans se retenir, pour le meilleur ou pour le pire.

Son seul but en commençant son aventure est de s’amuser, c’est pourquoi elle se contentera d’attraper les pokémons qui lui plaisent et de les entrainer pour les rendre les plus forts possibles. Comme elle n’a jamais connu la défaite en tant que petite « princesse » de Rosalia, elle aura un peu de mal en la rencontrant lors de combats pokémons et aura tendance à la prendre un petit peu trop personnellement, la poussant à rendre ses pokémons encore plus fort, pour ne pas avoir à les voir en difficulté trop souvent.

Si Miyuna n’était pas née dans une famille noble de Rosalia, elle aurait sans doute aspiré à devenir Pokémon Ranger. Pour elle, l’entraide est chose naturelle et, comme elle possède le courage et le pouvoir nécessaire, elle serait sûrement devenue un bon élément contre les différentes organisations criminelles qui menacent le monde entier. Mais, même en tant que simple danseuse, elle fera de son mieux pour punir le mal et faire régner la justice sur son passage alors si votre hobby est de couper les queues de pauvres petits Ramoloss innocents, laissez-moi vous dire qu’elle ne risque pas de vous lâcher facilement.

Comme les habitudes sont dures à changer, il arrive que Miyuna paraisse distante ou même froide aux premiers abords, le fait est qu’elle n’accorde pas très facilement sa confiance au premier venu. Sa grande franchise est également à double tranchant, car il lui arrive souvent de manquer de tact, maintenant qu’on ne fait plus attention à tous ses faits et gestes. Elle peut également être relativement énervante à cause de sa curiosité et de son entêtement, mais faites attention à la façon dont vous la repousser quand elle devient trop insistante, car elle a tendance à se vexer ou à s’énerver pour un rien. Mais rassurez-vous tout de même, car ses colères et ses bouderies sont souvent de courte durée, et car elle pardonne également très facilement.

Miyuna, on l’aimera pour son naturel, son courage, son entrain et sa bienveillance, ou on la détestera pour sa froideur, son insistance, sa naïveté et son impulsivité. Mais qu’elle vous apprécie ou non, sachez qu’elle ne supporte pas de voir une personne déprimée (car cela lui rappelle l’état dans lequel elle était lors de la mort de Chu, et à quel point elle avait souhaité, à ce moment-là, avoir une personne à qui se confier.) et donc que peu importe vos actions ou votre caractère, elle sera toujours là pour vous soutenir si vous en avez besoin.

~ Physique : Miyuna n’est ni trop grande, ni trop petite avec son modeste mètre soixante-cinq et pèse un poids plutôt normal pour sa taille avec seulement cinquante et un kilogrammes. Question vêtements, elle se fait remarquer avec ses kimonos extravagants et ses complexes décorations pour cheveux, car si Miyuna a définitivement abandonné la danse traditionnelle, elle reste très attachée à ses beaux kimonos. Néanmoins, elle s’attache moins les cheveux qu’avant, préférant sentir le vent dans ceux-ci. Miyuna a également beaucoup de mal avec le froid, alors il n’est pas étonnant de la voir couverte de la tête au pied quand l’hiver pointe le bout de son nez.

Ses cheveux, ou plutôt, devrai-je dire, l’ennemi numéro un de sa mère depuis son enfance, sont du même blond doré que son frère et possédait la même tendance à rebiquer constamment. Mais si c’est acceptable pour un champion d’arène d’avoir les cheveux dans tous les sens, la mère de Miyuna ne pouvait décemment pas accepter de laisser sa fille devenir une danseuse traditionnelle avec ces cheveux constamment emmêlés et qui ne pouvaient pas pousser sans se transformer progressivement en dreadlocks. Face à la souffrance de sa fille durant les interminables séances de démêlage, la digne femme décida d’investir dans une lotion étrange dont Miyuna ne voulut jamais apprendre la composition. C’est donc avec fierté que la mère de Miyuna admire aujourd’hui les beaux cheveux soyeux et raides de sa fille.

Enfin, si Matsuba possède les mêmes yeux violets que sa mère, Miyuna, elle, a hérité ses beaux yeux vert émeraude de son père, sa peau est également très blanche, comme voulu pour les danseuses traditionnelles de Rosalia.


.
Informations Personnelles
~ Prénom/Surnom : Alisyuka ~

~ Sexe : Féminin.

~ Âge : C'est grave si je le garde pour moi ? °^°

~ Origine : Française o/

.
Informations Autres
~ Double Compte : Nope.

~ Personnage de votre avatar : Il s'agit de la mignonne Shiemi Moriyama, de Blue Exorcist ou Ao no Exorcist~
~ Pegi +18 : Non merci.

~ Comment connaissez-vous le forum? : Bah en fait, ça fait des mois qu'un certain Léo me harcèle pour que je m’inscrive sur différents forums et jusque-là, j’ai toujours réussi à y échapper. Du coup au final, comme j’ai trouvé ma Miyuna vachement intéressante, j’ai fait sa présentation et donc, me voilà.

~ Autre : C'est ma première fois dans l'univers du rpg, du coup je suis une débutante. Ah, et j'ai aussi tendance à ne pas savoir abréger, vous l'aurez surement compris avec la blinde de texte d'en haut, aha.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loane Abhart

avatar

Féminin Messages : 30
Pokédollar : 12659
Date d'inscription : 19/11/2015
Age : 16
Localisation : Fort-Vanitas~ Kalos

Trainer's Card
Région: Kalos
Équipe de Pokémon:
Inventaire du Dresseur:

MessageSujet: Re: Miyuna ~ La grâce de Rosalia[VALIDÉE]   Ven 18 Mar 2016 - 16:59

Bienvenu a toi ! J'espère que tu te plaira parmi nous ! :D

__________________________________________________
Ma fiche de présentation ~ Ma Trainer card
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiffany É. Knobbs

avatar

Féminin Messages : 323
Pokédollar : 20976
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 20
Localisation : Kalos | ville de Neuvartault

Trainer's Card
Région: Johto
Équipe de Pokémon:
Inventaire du Dresseur:

MessageSujet: Re: Miyuna ~ La grâce de Rosalia[VALIDÉE]   Ven 18 Mar 2016 - 17:32

Tout d’abords, Bienvenue parmi nous, espérant que tu auras beaucoup de plaisir a rôle play avec nous. Très belle présentation et bon choix de starter. Je te valide.


Tu peux maintenant faire ta carte de dresseur et si tu as des questions n'hésite surtout pas, je suis là pour ça!


Maintenant nous allons voir si la chance sera de ton côté pour un starter shiny.
Spoiler:
 

Malheureusement tu n'as pas de starter shiny.

__________________________________________________
Quoi??? Vous voulez me défier??? Vous êtes sûre Invité ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miyuna

avatar

Féminin Messages : 3
Pokédollar : 12100
Date d'inscription : 18/03/2016

Trainer's Card
Région: Johto
Équipe de Pokémon:
Inventaire du Dresseur:

MessageSujet: Re: Miyuna ~ La grâce de Rosalia[VALIDÉE]   Ven 18 Mar 2016 - 17:36

Mercii~ Je vais commencé ma carte, du coup o/
Et pour le starter shiny, je pense que c'est mieux comme ça, parce qu'à mon avis, Matsuba l'aurait vraiment mal pris si Miyuna lui avait piqué un Fantominus shiny x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiffany É. Knobbs

avatar

Féminin Messages : 323
Pokédollar : 20976
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 20
Localisation : Kalos | ville de Neuvartault

Trainer's Card
Région: Johto
Équipe de Pokémon:
Inventaire du Dresseur:

MessageSujet: Re: Miyuna ~ La grâce de Rosalia[VALIDÉE]   Ven 18 Mar 2016 - 17:38

Effectivement! J'espère que nos personnage vont se rencontré!

__________________________________________________
Quoi??? Vous voulez me défier??? Vous êtes sûre Invité ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Miyuna ~ La grâce de Rosalia[VALIDÉE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Miyuna ~ La grâce de Rosalia[VALIDÉE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Les techniques de Akari Hadashi
» [Validée]Un Joyeux Hey de la part de Sora =)
» Rose (Pré-validé par Wolf Print)
» Mangemort 23 [Validée par Yuki Hoseki ]
» Presentation : Caroline ambra [Validée by Vivi]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Ultimate Next :: Introduction :: Présentation :: Fiche Validée-
Sauter vers: