Pokemon Ultimate Next

Toutes les régions vous ouvrent leur porte pour vous permettre de rencontrer ces incroyables créatures que sont les Pokémon. Alors, qu'attendez-vous? Rejoignez-nous!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Mini-Évent] Affaire de vol à Griotte: rencontre improbable? | Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ophélia et Livia

avatar

Messages : 87
Pokédollar : 22250
Date d'inscription : 19/01/2015

Trainer's Card
Région: Nachtheim
Équipe de Pokémon:
Inventaire du Dresseur:

MessageSujet: [Mini-Évent] Affaire de vol à Griotte: rencontre improbable? | Terminé   Mar 10 Fév 2015 - 23:48


Griotte, petite ville banale qui ne contenant même pas d'Arène Pokémon. Cependant, elle avait un petit lac qui était plaisant à s'y baigner. La température n'était pas idéale pour ce genre d'activité. Pour se baigner du moins. Ophélia et Livia sous la tutelle de leur père - leur mère était à Kanto pour je ne sais quelle raison - avait prévu une activité à la plage. Une petite ''laine'' était utile près de la plage. Un pique-nid pour être exacte. C'était leur dernière journée avec leur père, car dans trois jours, elles prenaient le bateau d'Oliville pour se rendre dans leur nouvelle région. Au grand désespoir d'Ophélia qui n'avait pas réussi à faire changer son triste destin de suivre sa mère dans cette nouvelle contré.

Installé sur la pelouse à l'ombre du vieux chêne, alors que le soleil était à son plus haut, les deux fillettes mangèrent leur pique-nid avec leur père, dans le plus grand des silences. Même Livia n'osa pas brisé le silence entre eux. Heureusement, le bruit des autres familles qui faisaient le même genre d'activité, rendait le silence plus supportable. Au loin, il y avait des enfants qui s'amusaient au jeu imaginaire à être Sacha, le célèbre dresseur Pokémon d'une série télévisée. La fillette blonde dans le groupe d'enfant jouait le rôle d'Ondine, mais entre vous et moi, elle ne l'avait pas du tout.

Lorsqu'ils mangèrent tranquillement, le téléphone cellulaire de leur père sonna. Sans ce soucier de ses filles, l'homme s'éloigna d'elle pour prendre l'appel. Ophélia lui lança un regard noir. Elle était en guerre officielle avec lui et s'était le secret pour personnes dans la famille. Même son frère avait eu vent de ses confrontations avec l'homme. À croire que ses désirs mal placer pour les autres femmes que sa femme et ses soirées vin -fromage étaient plus importantes que sa famille.

Résulta, lorsqu'il retourna près de ses filles -elles ne s'étaient pas échangé de paroles entre temps - apprirent que leur père avec une rencontre au PokéMart de la ville. « Les filles allez au centre Pokémon et attendez-moi là-bas, dès que ma rencontre est terminé, je vous rejoindrais là-bas. Un imprévu » expliqua le père sans être désoler pour les deux filles.

« Un imprévu ! » grogna Ophélia « Tu nous prend pour qui ? Des Idiotes ? Franchement, ce pique-nid n'était qu'une excuse, rien de plus »

« Ophélia arrête de faire ta crise d'adolescence. Ce sont des choses que tu ne peux comprendre. Des choses de grandes personnes »
Il faut avouer qu'elle détestait lorsqu'il la prenait pour un bébé. Bien qu'elle aille 14 ans. « Toutes les deux vous allez m'attendre au centre Pokémon un point c'est tout ! Ce n'est pas à discuter. Si tu continues, je te retire ton Pokémon ! » gronda l'homme.

Ophélia serra fort la Pokéball de son Héricendre. Elle ne voulait pas le perdre surtout qu'elle venait de l'avoir. Avec l'aide de sa soeur, elles rangèrent la nourriture du Pique-nid dans le panier et partir vers le centre Pokémon. Lorsqu'elles arrivèrent devant l'endroit, un groupe d'hommes aux habits peu habituel. Ophélia ne le remarqua pas trop perdu dans sa musique qu'elle avait mise dans son Pokématos (vieille machine archaïque qui pouvait mettre une dizaine de chanson), mais Livia oui.

« Ophélia attention » s'exclama la petite fillette douce, alors que ses hommes se dirigeaient droit sur eux avec un sac remplis de marchandise. Ophélia et Livia furent pousse vers le sol...


---------------------
Laine | Bateau | Pelouse | Chêne | Sacha| Ondine | Vin | Pokéball | Pokématos


En bref:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Seven

avatar

Messages : 58
Pokédollar : 23565
Date d'inscription : 03/01/2015

Trainer's Card
Région: Johto
Équipe de Pokémon:
Inventaire du Dresseur:

MessageSujet: Re: [Mini-Évent] Affaire de vol à Griotte: rencontre improbable? | Terminé   Mer 11 Fév 2015 - 21:01

Alice observait les bateaux de plaisance qui arpentait le lac, pour combler son ennui.. Elle était venue dans la petite bourgade de Griotte pour une mission spéciale, en effet elle devait récupérer un colis qui contenait quelque-chose de vraiment spécial... Malheureusement, elle ne connaissait pas l'emplacement de ce colis et devait attendre que l'option Pokématos de son capstik sonne et lui donne l'emplacement.

Seven, son Mime.Jr barbotait tranquillement. Alice le regarda avec tendresse, elle s'était juré d’apprendre les bases de la stratégie pokémon pour lui après la défaite contre une gamine aux ruines alpha, mais cette mission était plus importante..

L'attente était longue et Alice arrachait des brins d'herbe de la pelouse pour patienter, c'était une femme d'action et ne servir que de livreuse l'exaspérer.

Enfin son capstik sonna. Alice le porta à son oreille, elle n'eut pas le temps de dire "Allo" qu'une voix grave et mystérieuse dit :

"-Le paquet se trouve au premier étage du centre pokémon, derrière un cactus en pot. Transmission terminée.
-Reçu mais à propos de ce paqu..
"


Alice se tut, ça avait raccroché...Cette voix intrigua Alice, ce n'était pas une voix de secrétaire, qui était cet homme ? Et que contenait ce colis ?

Elle siffla Seven qui se plongea dans la chevelure de la jeune ranger. Et s'en alla vers le centre pokémon..

Le centre pokémon était ridiculement grand pour une si petite ville, Alice ne comprenait pas pourquoi l'économie mondiale misait tant sur des poké-installations, il y avait même des ambulances sur un parking adjacent !

Elle entra dans le centre. Un brouhaha envahit ses oreilles, entre les jeunes dresseurs qui pleuraient parce-que leur pokémon avait un peu mal à la tête ou au nez et les poké-fans qui débattait pour savoir qui du célèbre dresseur Sacha ou de la championne Ondine était le plus fort. Encore une chose qu'Alice ne comprenait pas, pourquoi les dresseurs étaient si admirés, il y a même un dessin animé sur les aventures du vertueux Sacha !

Elle monta directement au second étage, en bousculant un homme qui vu son haleine et sa démarche maladroite avait abusé d'une bouteille de vin. C'est ici que les dresseurs échangeait leur pokémons. Un roux râlait parce-qu'il avait oublié d’enlever le croc rasoir de son rattata avant de l'échanger. Alice leva les yeux au ciel, elle détestait les râleurs. Elle trouva un minuscule paquet orné de pokéballs derrière le cactus.

La ranger se mit à une table, et ouvrit le paquet il contenait une boite en bois, visiblement du chêne mais il fallait une clé pour l'ouvrir.. Elle remballa la boite et la plaça entre deux jupons de son exubérante robe.

Alice voulut prendre un soda dans un distributeur quand elle entendit un cri puis un coup de feu, le plancher explosa littéralement et une balle vint se loger dans le plafond. Quelqu'un avait tiré en l'air. Son sang de ranger ne  fit qu'un tour et elle se précipita dans les escaliers pour voir ce qu'il se passait.

Quand elle arriva au rez de chaussée, le centre était sans dessous-dessus, les dresseurs étaient tous agglutiné dans un coin. C'était le chaos, certains criaient "qu'on les rattrape" d'autres "J'ai peur, ils on pris mon pokémon !".
Alice se racla la gorge.

"-Votre attention s'il-vous-plait."

Le capharnaüm continuait.

"-Oh ! Vos gueules !"

Les dresseurs se turent. Alice profita du calme ambiant.

"-Je suis Ranger, je vais arrêter ceux qui vous ont volé vos pokémons par où sont t'ils partis ?"

Une jeune dresseuse aux cheveux rasés et au visage tatoué lui désigna la porte principale. Alice souffla. Des voleurs qui prenait l'entrée des clients, on aura tout vu...

Elle courut vers la sortie mais quand elle passa les portes automatiques, deux gamines qui étaient sur le sol la firent trébucher.

"-Poussez-vous, imbécileeeees !"

Alice tomba, elle aussi elle eut le temps de voir les voleurs : cinq ou six hommes de taille et de corpulence moyenne, cagoulés. Aucun signe distinctifs, il couraient vers le sud . Il fallait en arrêter au moins un, sinon, Alice allait perdre leur trace.

"-Seven ! Ton rayon !"

Le mime.jr sortit de l’impressionnante chevelure et utilisa une attaque Rafale psy.

HRP:
 


Dernière édition par Alice Seven le Sam 14 Fév 2015 - 18:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Kriff

avatar

Masculin Messages : 152
Pokédollar : 28200
Date d'inscription : 19/11/2014
Age : 15
Localisation : Ville Griotte

Trainer's Card
Région: Johto
Équipe de Pokémon:
Inventaire du Dresseur:

MessageSujet: Re: [Mini-Évent] Affaire de vol à Griotte: rencontre improbable? | Terminé   Ven 13 Fév 2015 - 17:02




Après un voyage éreintant, Alexander était finalement arrivé non loin des portes de Ville Griotte, avec à ses côtés Bastille et Yume, ses nouveaux compagnons. Il n’aimait pas vraiment le fait de les laisser dans leur pokéballs, ils sont vivants comme lui après tout, et lui n’aimerait pas devoir rester enfermé quelque part, alors pourquoi le leur faire subir à eux ?

En tout cas, cette décision qu’avait pris le petit garçon semblait rendre heureux ses pokémons. Sa Tarsal la suivait toujours avec le sourire, comme toujours. Quant au petit Riolu, il fut un peu difficile à contenir au début mais semblait s’être un peu assagit sur le chemin.

Nos trois compères continuaient donc leur chemin parmi les nombreux chênes et hautes herbes que contenait la route, évitant bien entendu toutes les vignes et ronces qui s’y trouvaient.
Il pouvait désormais voir la ville vers laquelle il se dirigeait. Son cœur se mit alors à battre rapidement à l’idée de toucher au but. Non loin de là devait se trouver Bartholom, son petit frère qui avait massacré sa famille et s’était enfuit sans aucun remords. Il se rapprochait de lui et de la vérité, il avait peur… Peur de ne plus reconnaitre ce frère qu’il avait pourtant tellement connu.
Il commença à trembler sans le vouloir. Inconsciemment il voulait fuir, faire demi-tour et se cacher quelque part ou personne ne le trouvait. Cependant une sonnerie le ramena à la réalité. Son pokémato se mit à sonner. Il se ressaisit alors et répondit à l’appel.

« Allo ?
Oui.
Oui.
Oui, nous sommes juste devant la ville.
Oui.
D’accord, je te recontacte lorsque je l’ai trouvé.
Au revoir Tonton.
»

Il raccrocha l’appareil et le rangea dans son sac. Prenant un ton particulièrement sérieux, il s’adressa à ses deux compagnons.

« Bon ! Allons vite retrouver mon frère. Yume, Bastille, suivez-moi ! »

Malgré ses craintes, le petit n’avait pas le temps de se retourner, il devra affronter la vérité tôt ou tard, alors autant l’affronter dès maintenant.

Un peu ressaisit après cet appel qu’il venait de recevoir, Alexander, accompagné de ses deux pokémons, pressa le pas. Tout trois arrivèrent rapidement aux portes de la ville. Une voiture y était garée un peu à la va-vite, obstruant quelque peu la route, mais elle restait quand même empruntable pour un piéton.




Malheureusement pour eux, aussitôt étaient-ils arrivés, aussitôt les ennuis s’étaient ramenés à eux : un groupe de quatre hommes encagoulés et en noir portant de gros sacs sur leurs dos déboulèrent d’une ruelle en se dirigeant vers le garçon.

Yume se cacha derrière les jambes de son dresseur, tandis que Bastille, lui, se mit bien en avant, prêt à frapper le premier venu.

Le groupe d’homme se scinda en deux, un passant sur la droite et l’autre sur la gauche du petit garçon et de ses pokémons. Malheureusement pour le premier à passer, il se prit un coup magistral de la part du Riolu tandis que ses autres collègues ne s’attardèrent pas à l’aider, le laissant à son triste sort.

L’homme encagoulé se releva plus qu’irrité de cette soudaine attaque qu’il venait de subir. Le contenu de son sac s’était par ailleurs renversé suite à la collision : des centaines de petites pokéballs roulaient sur les pavés de la ville. L’homme gueula un bon coup sur le jeune dresseur et son Riolu.

« OI ! PTIT EMMERDEUR ! SURVEILLE TES POKEMONS !! »

Bastille se mit limite à aboyer sur l’homme tandis qu’Alex et Yume se tenaient en retrait, un peu perturbés par le ton virulent qu’avait pris l’homme.

Il se mit à ramasser les petites pokéballs sous le regard d’incompréhension du garçon quand soudain…

- - -

En résumé, les mots utilisés : Pokéball, Chêne, Vigne, Pokémato, Voiture.


__________________________________________________
Je ne vous aime pas ! Invité  !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophélia et Livia

avatar

Messages : 87
Pokédollar : 22250
Date d'inscription : 19/01/2015

Trainer's Card
Région: Nachtheim
Équipe de Pokémon:
Inventaire du Dresseur:

MessageSujet: Re: [Mini-Évent] Affaire de vol à Griotte: rencontre improbable? | Terminé   Sam 14 Fév 2015 - 16:05

Ophélia et Livia venaient toujours juste de se faire bousculé par un groupe d'hommes qui venait de cambriolé le centre Pokémon dans lequel, les deux filles devraient attendre leur père. Dans sa chute, Livia échappa son Pokédex et un des hommes marchait dessus pendant leur fuite. Les fesses douloureuses Livia ne remarquèrent pas où ils s'enfuirent contrairement à sa soeur qui regardait la direction de leurs fuites. Quelques secondes plus tard, une femme qui portait une robe à l'Alice aux pays des merveilles - Livia était en amour avec la robe d'Alice - tomba à cause des deux fillettes. Les secondes qui suivirent passa rapidement. La mystérieuse femme à robe ordonna une attaque et son Pokémon utilisa un rayon violet qui atteint un des hommes, le plus lent et le plus gras de groupe de cinq. Au loin, un des quatre frappa un enfant qui faisait de la bicyclette. Ophélia se releva et aida sa soeur. Dans le stationnement du Centre Pokémon sur trouvait une Ambulance, que certain employer de centre embarquèrent dedans pour aller répondre à une urgence.

Ophélia sans rien attendre de plus de la part de la femme bizarre, elle prit la direction que les voleurs venaient de prendre, alors qu'elle laissa sa soeur ici. Livia observa les agissements de la femme à jolie robe tout en ramassant ce qu'il reste de son Pokédex. Ophélia vit un barrage routier avec quelques voitures qui bloquaient vaguement le passage. Un piéton pouvait facilement passer. Elle libéra son Héricendre : Viens Grodric nous devons les arrêter. Il y avait un garçon qui se promenait avec deux Pokémons un Riolu et un Tarsal. Se promenait était un grand mot vu que le groupe de voleur était devant lui. Le groupe se divisa en deux pour contourner le garçon, malheureusement un eux n'eurent pas de chance, il mangea un coup du Pokémon Bleu. La fillette approcha d'eux. Les autres ne s'arrêtèrent même pas pour l'aider. L'homme venait d'échapper de contenu de son sac et il n'était pas très heureux si on se fiait à son ton de voix. Curieusement sa voix lui rappelait cette d'un personnage dans l'anime qui passait à la tété, James le méchant (si on peut dire ça) aux cheveux bleus. Tu parles d'une couleur de cheveux !

« Godric charge le sur sa main, celle qui ramasse les Pokéballs. » ordonna la jeune fille. Arrivez tout près, son Pokémon chargea la main de l'homme qui récupérait les Pokéballs. Il lui arracha un cri de douleur. Ophélia sourit devant le cri de l'homme. D'ailleurs parmi le lot, il y avait un curieux objet en forme de croc qui ressemblait a certain objet qui aide les Pokémon a évoluer, un croc rasoir.

« Toi » dit-elle a l'adresse d'Alexander si semblait figer par la peur « Aide-moi à l'empêcher de récupérer son butin » s'exclama avant d'écraser son pied. Avec ses pieds, elle tassa les Pokéballs plus loin jusqu'au moment où l'homme s'empara de sa jambe pour la faire tomber. Résulta, elle tomba sur le don, le choc la fit saigner du nez - petite faiblesse de la fille - elle avait l'impression que son corps en entier était transpercer par des milliers d'aiguilles de cactus. Son Pokémon chargea l'homme qui venait de s'attaquer à sa jeune maitresse. Restait a voir comment le Riolu impulsif allait réagir devant ce geste...

-------------------
Statistiques:
 

''en résumé'':
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Seven

avatar

Messages : 58
Pokédollar : 23565
Date d'inscription : 03/01/2015

Trainer's Card
Région: Johto
Équipe de Pokémon:
Inventaire du Dresseur:

MessageSujet: Re: [Mini-Évent] Affaire de vol à Griotte: rencontre improbable? | Terminé   Sam 14 Fév 2015 - 18:06

Le rayon éblouit Alice, elle ne put voir la plus vielle des deux filles se lever et partir à la poursuite des voleurs. la ranger se releva avec un horrible mal de tête, le choc l'avait sonnée, en touchant ses tempes elle sentit un liquide chaud : elle était vraiment mal tombée.

La suite fut très confuse, elle entendit plusieurs bruits des hurlements, un gyrophare d'ambulance, une sonnette de bicyclette, puis le bruit caractéristique d'un enfant qui tombe...

Sa vue était troublée, son ouïe était perturbée par un incessant "bip". Malgré son handicap, elle put apercevoir une masse noire sur le sol. Son instinct lui dicta de s'approcher, elle marcha, titubante, donc vers la masse noire et reconnut un des voleurs, il se tortillait sur le sol en se tenant la tête. Alice eut l'impression que ses cris provenaient d'une autre dimension : ils étaient loin.

Professionnelle, elle sortit son capstik. Elle vit qu'elle avait un message de Tiffany, la gamine qu'elle avait interrogée il n'y a pas longtemps, elle ne le lisa pas, elle savait que c'était une question de temps avant qu'elle ne perde connaissance. La jeune ranger activa le mode capture, la plupart des ranger utilisait ce mode pour créer un lien avec un pokémon sauvage mais pas Alice. Elle effectua divers mouvement et des traits blancs et lumineux apparurent et attachèrent les mains et les pieds du gros type.

Alice se retourna et vit une.. Non, trois... petite fille qui la regardaient avec des yeux emplis d'admiration.

"-Oh des triplées ! Allez chercher Joelle et.. Dites lui d'enfermer ce gars dans une piéce du centre et de ne pas lui parler avant que je me réveille..."

Sa voix était lente et traînante. Alice sentit ses jambes lâcher, et eut l'impression que l'univers s'était effondré ou bien tourner elle ne savait pas... Elle tomba dans un trou noir.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Kriff

avatar

Masculin Messages : 152
Pokédollar : 28200
Date d'inscription : 19/11/2014
Age : 15
Localisation : Ville Griotte

Trainer's Card
Région: Johto
Équipe de Pokémon:
Inventaire du Dresseur:

MessageSujet: Re: [Mini-Évent] Affaire de vol à Griotte: rencontre improbable? | Terminé   Dim 15 Fév 2015 - 21:07






Le petit Alex restait là abasourdi, observant l’homme en noir rassembler les pokéballs et les reranger dans son sac en laine sous les aboiements intempestifs de Bastille le Riolu.

*Cet homme… C’est un voleur ? Comme James et Jesse les deux méchants du dessin animé avec le dresseur Sacha et ses amis Ondine et Pierre ?* se demandait le garçon dans sa tête.

Pourtant il n’avait pas à être si étonné. Il y a quelques jours, lui aussi vivait entouré par ça. Vol, prostitution, trafic de drogue… C’était pourtant son quotidien et ce à quoi il aurait voué sa vie…
Pourtant le petit Alexander n’aimait pas ça, non il détestait ça même ! Mais que pouvait-il faire ? Ce n’est qu’un gosse après tout…

Pendant qu’il se torturait l’esprit, une voix se fit entendre dans la rue.

« Godric charge le sur sa main, celle qui ramasse les Pokéballs. »

Une jeune dresseuse accompagnée d’un Héricendre venait d’arriver sur les lieux et était déterminée à empêcher le voleur de repartir avec son butin. L’impact de l’attaque de son pokémon avait fait réussit à faire mal à l’homme à en juger par le cri strident qui avait émané de sa bouche. Dans l’impact, quelques pokéballs et divers objets, dont un Croc Rasoir, avaient volés et retombèrent avec fracas sur le sol.

Restant totalement hors du conflit, Alex fut ramené en plein milieu de celui-ci lorsque la voix de la jeune demoiselle l’appela. Il sursauta quelque peu et observa la jeune fille.

« - Toi
- He-hein ? Moi ?
- Aide-moi à l'empêcher de récupérer son butin.
- Que.. Quoi ? Mai-Mais ! AIE !!! »

La fille lui écrasa volontairement le pied et s’en alla tasser quelques pokéballs avec son pied, laissant au jeune garçon une directive qui ressemblait plus à un ordre qu’autre chose.

*Qu’est ce qui ne va pas avec elle ?! Comme si j’allais aider une méchante fille comme elle !!!*

Résultat des courses, Alex ne l’aida pas et la jeune fille se fit attraper par les jambes par l’homme en noir et tomba sur le sol. Malgré le fait qu’il n’aimait vraiment pas la façon dont celle-ci l’avait abordée, Alex ne pouvait pas la laisser dans de si mauvais draps. Il ordonna donc à Yume de transporter la jeune fille un peu plus loin.

« - Yume, peux-tu utiliser ton attaque Téléport et la mettre à l’abri ?
- Tarsal-Ta... »




La petite Tarsal ne sembla pas très enthousiaste à l’idée d’aider celle qui avait fait mal à son dresseur devant ses yeux, mais c’était un ordre d’Alex, alors elle l’exécuta sans trop broncher. Elle téléporta la fillette dont le nez saignait un peu plus loin, laissant Alex et Bastille s’occuper du voleur de pokéballs.
Il ne voulait pas vraiment s’attirer d’ennuis, mais étant donné la situation, il n’avait pas le choix, il fallait se battre. Il s’adressa à son Riolu afin de lui donner les instructions que celui-ci attendait impatiemment.

« - Bastille ! Envoi lui une Vive-Attaque !!
- Riiiiiiiiiiiiiooooolu !!! »

Fondant littéralement sur l’homme avec une vitesse redoutable, le petit pokémon loup percuta l’homme de plein fouet et le fit faire quelques tonneaux. Un peu décontenancé, l’homme se releva péniblement en s’appuyant sur ses jambes. Un moine-dresseur sur sa bicyclette arriva alors de par l’extérieur de la ville en voyant la scène et lança également son pokémon afin d’aider le gamin et son Riolu. Son pokémon ressemblait à une plante jaune étrange qui s’était faite enlevée de son pot.
Quel dommage qu’il n’avait pas de pokédex, sinon le petit Alex aurait su quel genre de pokémon s’était. Mais ses souvenirs lui rappelaient qu’il avait déjà vu des statues de ce pokémon dans la ville de Mauville, endroit où on avait même érigé une tour vouée à son culte. Comment s’appelait-elle déjà… ? Mais oui ! La tour Chétiflor !! Ce pokémon, c’était un Chétiflor !

Le moine ordonna à son pokémon plante une attaque qui ligota littéralement le malfrat qui se retrouvait attaché et dans l’incapacité de bouger.
Le dresseur à la bicyclette se rapprocha du garçon et engagea la conversation avec un ton plutôt rassuré.

« - Tu n’es pas blessé, heureusement ! Je suis arrivé à temps !
- Euh oui…
- Bon boulot pour l’avoir ralenti. Je n’ai pas pu arrêter les autres vu que j’étais en vélo et eux en voiture… Mais celui-là va bien vouloir parler quand il faudra indiquer où sont passés ses collègues.
- COMME SI J’ETAIS UNE BAL-ughfughuhaaaarg… !
- Merci Chétiflor ! »

L’homme releva le bandit et commença à le faire avancer en direction de l’intérieur de la ville.

« Bien, on va ramener celui-là  au poste de police, vient avec moi petit. »

Silencieux, Alexander et Bastille le suivirent et tous les cinq se dirigèrent vers le centre de la ville.

- - -

En résumé, les mots utilisés : Laine, James, Sacha, Ondine, Croc Rasoir, Nez, Bicyclette, Pokédex.

Tableau Récapitulatif ::
 

NB n°1 : Ophélia a juste été téléportée à quelques mètres du combat donc elle a pu voir la scène et peut désormais interagir avec moi, le moine et le voleur !
NB n°2 : Si vous voulez utiliser le Moine Chétiflor, son code couleur est le [color=green] !
NB n°3 : Nous allons nous diriger vers l'endroit ou Alice s'est évanouie et ou Livia se trouve actuellement.


__________________________________________________
Je ne vous aime pas ! Invité  !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophélia et Livia

avatar

Messages : 87
Pokédollar : 22250
Date d'inscription : 19/01/2015

Trainer's Card
Région: Nachtheim
Équipe de Pokémon:
Inventaire du Dresseur:

MessageSujet: Re: [Mini-Évent] Affaire de vol à Griotte: rencontre improbable? | Terminé   Mar 24 Fév 2015 - 22:01



~ Livia Donovan ~

Livia n'était pas une fille aussi courageuse que sa soeur, elle ressemblait plus à Érika dans la série qu'au personnage principale. Douce et calme, elle était plus réfléchie que sa soeur. Voilà pourquoi, elle était restée sur place plutôt que de suivre sa soeur dans la chasse à l'homme. D'ailleurs, elle n'avait pas sortis son Pokémon comme Ophélia. Elle observa la jolie demoiselle qui portait une robe qui sortait tout droit d'Alice aux pays des merveilles. La ranger ne semblait pas très bien aller. Livia se demandait comment cette femme faisait pour continuer. À plusieurs reprises, Livia lui demanda si elle était correcte. Le hic s'était que la fillette avait une voix trop petite pour se faire entendre de la femme. Alice attacha le voleur et lui lança des ordres

«D'accord madame» dit-elle avant de voir la femme s'écrouler au sol. Livia libéra son jeune Pokémon. Germignon sortit de la pokéball enjouer comme d'habitude. « Princess vieille sur elle et sur le voleur, je reviens » dit-elle avant de partir vers le centre Pokémon. Dans le centre Pokémon, il y avait beaucoup de bruit. Les dresseurs paniquaient. Beaucoup venait de perdre leur Pokémon à cause de ses voleurs.

« S'cusez-moi» marmonna la fillette. Personne ne porta attention à elle. Certain la bouscula dans l'agitation. Le problème s'était qu'elle était invisible. Contrairement à sa soeur, elle personne ne la voyait pas. C'était son lot et là, elle avait besoin de l'infirmière. Livia se faufila jusqu'au comptoir de service ou un set de clé traînait sur le comptoir. Livia grimpa sur le comptoir à l'aide d'une chaise.

« TAISEZ-VOUS ! » cria t-elle alors qu'elle se trouvait debout sur le comptoir. Livia savait que sa mère était courageuse, son frère et sa soeur aussi, elle devait en avoir. Il fallait jusqu'elle le trouve. « Madame l'infirmière, il y a un monsieur dehors, un voleur qui est ligoté, il faut l'enfermer dans une pièce sans lui adresser la parole et la femme dehors est étendue dehors, elle a perdu connaissance. » dit-elle alors qu'elle avait plus ou moins obtenu le silence. La fillette retourna dehors accompagner de l'infirmière et une ligne humide. Alors que l'infirmière s'occupa du voleur, Livia avait une nouvelle mission celle se s'occupait d'Alice en lui déposa sur son front et dans son cou... doucement, elle l'appela. « madame... »



~ Ophélia Donovan ~

Ophélia avait un peu moins de chance que sa soeur, la poursuite de l'homme lui avait coûté chez en quelques sortes. Voulant empêcher la fuite de l'homme qui ramassa les Pokéball sur le sol. Elle avait écrasé le pied du garçon plutôt que celui de l'homme. Le reste passa vite. Elle se retrouva sur le dos avec un saignement de nez, léger, mais quand même là. L'adolescente était sonnée. Ophélia avait de la chance d'être devant un dresseur qui possède un Tarsal. Bien qu'elle fût loin de se douter qu'elle l'avait vexé, il l'aida. Son Pokémon s'approcha d'elle et lorsqu'elle la toucha, Ophélia se téléporta un peu plus loin du combat. Elle resta étendue un moment avant de revenir complètement à elle.

Lorsque son esprit redevint claire, Ophélia vit un drôle de Pokémon ligoté le voleur. Le voleur était envahi par les vignes, enfin c'était l'impression que ça donnait à la fillette. D'ailleurs, il y avait maintenant un moine avec eux qui jouait au super héros avec son Pokémon Plante Chétiflor. Tarsal était toujours près d'elle.

« Merci à toi » dit-elle en essuyant son nez avec son bras. La fillette se releva rapidement et elle ressentit des étourdissements. Elle s'approcha d'Alexander et de son Riolu. Elle vit son Pokémon qui réunissait touts les Pokéballs dans le même endroit. Il avait énormément rassemblé les Pokéballs. Ophélia ramassa le sac et termina le travail de son Pokémon. La tâche ne fut pas bien longue. Le moine prit quelques minutes pour s'assurer de son état de santé. Elle le rassura et prit le sac de Pokéball volé pour le ramener au Centre Pokémon.


« Merci à toi, pour le ''déplacement ''avec ton Pokémon » dit-elle au garçon près d'elle. Son nez avait arrêté de saigner, mais il restait quelques traces sous son nez, un peu sur son chandail et sur son bras. L'étrange groupe avec le voleur était à présent en route vers le centre Pokémon. Ophélia ne parla pas. Arrivez sur le lieu où elle avait tombée plus tôt, elle retrouva le Pokédex de sa soeur qui était en miette. Elle le ramassa et se retrouva près de sa soeur et Alice qui était toujours sur le sol. Elle devait bientôt se réveiller.


----------------
Statistique:
 



détail:
 

PS: désolez du retard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Seven

avatar

Messages : 58
Pokédollar : 23565
Date d'inscription : 03/01/2015

Trainer's Card
Région: Johto
Équipe de Pokémon:
Inventaire du Dresseur:

MessageSujet: Re: [Mini-Évent] Affaire de vol à Griotte: rencontre improbable? | Terminé   Mer 25 Fév 2015 - 1:16

"Madame ! Madame !"

Alice entend sa voix mais elle est si lointaine.. Elle sent de l'eau couler sur son visage puis un tissu, peut-être de la laine qui lui essuie le visage... La ranger finit par ouvrir les yeux mais sa vue est trouble, elle voient comme lorsqu'on est en voiture et qu'un autre véhicule nous dépasse. Sa vue et ses autres sens  se stabilise : ses yeux voit, ses oreilles entendent, son nez sent.. Ok !

Alice se lève alors brusquement. La jeune ranger met du temps avant de se rendre compte qu'elle s'est évanouie. l’infirmière Joelle arrive elle dit qu'elle vient de finir d'enfermer le voleur dans un placard à balais car il n'y avait plus de places dans les chambres, elle conseille aussi à la ranger de ne pas bouger trop vite qu'il faudrait l'examiner et..

"-Plus tard !"

Alice vient de lire le message de Tiffany. Elle dit qu'un autre vol a eu lieu dans une autre région. Est-ce une coïncidence ? Non. Alice vient de se connecter au réseau Ranger et des vols de centre Pokémon ont lieu dans tout le pokéworld. Alice s'attrape la tête.

"Qu'est-ce que c'est que ça encore ?"

Puis la ranger relève la tète et aperçoit la gamine qui l'a aidée..

"-Merci en fait de m'avoi.."

Alice est coupée. Une fille, un garçon, un moine et un étrange pokémon arrive. Le pokémon tient un homme qui semble enfermé dans un noeud de vignes.

"-Nous avons capturé un voleur ! "

Alice se lève. Se dirige vers le voleur, l'arrache au pokémon non sans grimacer et le met sur son épaule.

"-Oh ! Il pèse son poids... En tout cas merci, je m'en occupe maintenant.."

Elle emene le criminel dans le placard à balais et s'enferme avec les deux criminels. Sans même un regard pour les autres dresseurs. Alice veut savoir ce qu'il se passe et au plus vite..

"-Messieurs, il faut qu'on parle.. Vous avez volé de nombreux objets aujourd'hui : pokéball, pokédex, pokématos... Mais le vrai mystére c'est que vous etes pas les seuls.. Donc j'ai une seule question : pour qui vous travaillez ?

Les bandits ne répondent pas. Alice s'en doutait tous les "méchants" ne sont pas du même niveau que du tristement célèbre Jasmes de la Team Rocket. Alice essaie de les forcer à répondre...

Elle attrape la tête du gros et pose ses doigts sur son coup. La ranger sait où appuyer pour faire mal..

"-réponds à ma question !"

Mais au moment où le criminel allait répondre la porte fut enfoncée..

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Kriff

avatar

Masculin Messages : 152
Pokédollar : 28200
Date d'inscription : 19/11/2014
Age : 15
Localisation : Ville Griotte

Trainer's Card
Région: Johto
Équipe de Pokémon:
Inventaire du Dresseur:

MessageSujet: Re: [Mini-Évent] Affaire de vol à Griotte: rencontre improbable? | Terminé   Sam 7 Mar 2015 - 16:44



- Merci à toi, pour le ''déplacement ''avec ton Pokémon
- Oh euh... De rien, mais la prochaine fois que tu ecrases le pied de quelqu'un vise mieux s'il te plait !

En face du centre pokémon se trouvait l’infirmière Joëlle et deux filles. L’une plutôt jeune, presque autant que notre petit Alex, et une autre un peu plus âgée qui était étalée au sol. L’infirmière semblait être en train de s’occuper d’elle. Surement une personne qui trainait sur la route des malfrats et qui était malheureusement au mauvais endroit au mauvais moment…

La jeune demoiselle au sol se relevait et semblait parler avec les deux autres avec elle, puis, dès qu’elle aperçut le bandit attaché par le Chétiflor, elle changea du tout au tout. Alors même que l’infirmière semblait lui avoir demandé de ne pas faire de mouvement brusque, la jeune fille s’était jeté comme une furie sur le pauvre voleur, l’avait arraché de l’étreinte du pokémon et l’avait ramené avec elle dans le centre pokémon, laissant tout le monde sans voix.

- Infirmière, qui est cette jeune dame ?
- C’est une ranger…
- Une ranger ?
- Ce sont des gens spécialisés dans la protection des pokémons et l’arrestation des criminels, petit homme. Mais celle-là ne me dit rien qu’y vaille…
- Ah…

D’abord perplexe, le moine se mit à réfléchir, se tenant le menton d’une main. Puis, il dirigea lui aussi à l’intérieur du centre pokémon. Bastille se mit en tête de le suivre pour l’on ne sait quelle raison. Yume, elle, restait toujours dans les jambes de son jeune dresseur. Quant à celui-ci justement… Il ne savait plus vraiment quoi faire et ça se remarquait. Devait-il suivre le moine ? Évidemment que oui ! Bastille y était également et il ne pouvait pas vraiment continuer sa route sans lui.

Le jeune Alex se retourna vers l’infirmière et les deux fillettes. D’une voix un peu bafouillante, il prononça alors ses quelques mots avant de pénétrer lui aussi dans le bâtiment.

- E-Excusez-nous pour les désagréments. Yume, allons-y, on ne peut pas laisser Bastille seul !




Courant dans tous les sens à la recherche de son petit Riolu, Alex se frayait tant bien que mal un passage dans la foule de dresseurs qui stationnaient à l’intérieur. Des bruits de cris étouffés se firent alors entendre à l’étage, des cris de torture. Enjambant les marches deux par deux, Alexander se précipita en direction des hurlements. Il ne s’inquiétait pas particulièrement du sort qui allait être réservé aux deux bandits, mais il voulait à tout prix retrouver son pokémon. De ce qui s’était passé précédemment, il avait bien vu que Bastille était sur la même longueur d’onde que le moine. Surement le petit pokémon avait-il un sens de la justice similaire au bonze.

Il arriva enfin en haut. Passant devant les différents comptoirs du service du Club Link, il arriva dans un couloir ou semblait s’être regroupé 4 ou 5 personnes qui attendaient là d’un l’air inquiet.
Se frayant un chemin parmi ses personnes, il parvint à arriver devant la source du problème. Son Riolu ainsi que le moine étaient en train de tenter de défoncer la porte, malheureusement en vain.
Lorsque Bastille vit son dresseur, il se mit à quatre pattes et commença à lui aboyer dessus en lui indiquant la porte.

- Je vois, tu veux l’ouvrir c’est ça Bastille ? Dans ce cas, lance Ténacité puis Vive-Attaque !
- Riiiiiiiiiiiiiiooooooooooluuuuuuuu !!!

Se concentrant, une aura rouge émana autour du petit pokémon loup qui prit alors de l’élan et se jeta de toutes ses forces sur la porte, faisant voler celle-ci en éclat. L’impact avait dû lui faire mal…
Pourtant, on continuait de l’entendre aboyer. Alex s’avança pour voir ce qu’il se passait.

Bastille était en train d’aboyer la ranger qui semblait être en train de torturer l’un des voleurs. Le moine s’avança à l’intérieur et posa une main sur son épaule. D’une voix calme mais imposant le respect, il dit alors :

- Jeune Ranger, vous ne devriez pas user de ce genre de moyens… Surtout dans un bâtiment public comme celui-ci. Vous êtes en train de provoquer encore plus d’inquiétude dans tout le centre pokémon.
- Pi-Pitié ! Lachez-moi je.. Je vais tout vous dire !

Alex resta en retrait, observant la scène de loin, il ne voulait pas s’impliquer d’avantage et décida donc de rappeler Bastille dans sa pokéball afin de laisser un peu de répit aux oreilles de tous.

HRP:
 


__________________________________________________
Je ne vous aime pas ! Invité  !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophélia et Livia

avatar

Messages : 87
Pokédollar : 22250
Date d'inscription : 19/01/2015

Trainer's Card
Région: Nachtheim
Équipe de Pokémon:
Inventaire du Dresseur:

MessageSujet: Re: [Mini-Évent] Affaire de vol à Griotte: rencontre improbable? | Terminé   Dim 8 Mar 2015 - 22:47

Devant le commentaire du garçon sur le pied écrasé, Ophélia se fâcha. Comme si elle avait fait volontairement. Il faut avoir un cerveau de Psykowak pour y voir une mauvaise intention. Elle lui fit un regard noir au garçon qu'elle ne connaissait pas. Elle lui lâcha un regard noir et marmonna : « Il n'avait pas à être là ton pied »

L'art de se faire des amis, Ophélia ne l'avait pas du tout. Est-ce qu'il avait entendu son commentaire, elle le serait bien assez vite. Alors que la Ranger se leva, Ophélia ramassa ce qu'il restait du Pokédex de sa soeur. Lorsque Livia le remarqua dans les mains de sa soeur, la fillette commença à avoir les larmes aux yeux Cependant, il enchaîna avec un questionnement sur la jeune femme avec l'infirmière. Elle en profita pour retourner son Héricendre à l'intérieur de sa Pokéball.

« Oh Livia, calme-toi ! Tu diras que s'est de ma faute, papa va te croire ...»de simple motd en disaient long sur la relation entre les filles et leur père. Livia marmonna quelques choses d'incompréhensible. L'infirmière commença à expliquer ce que s'était une Ranger. Bien, que la dame avait demandé à la Ranger de rester tranquille, la jeune femme ne l'écouta pas et disparu avec le prisonnier. Ophélia rendit le sac de Pokéball à l'infirmière. Ophélia prit sa petite soeur par l'épaule pour la rassurer et déposa l'appareil en ruine dans sa poche de son short. Ophélia écouta tout même les informations que l'infirmière donna aux enfants. Le moine qui semblait en profonde médiation rentra dans le centre Pokémon. Ophélia regarda la scène avec curiosité, car il fut suivi par le Pokémon bleu du garçon qui semblait avoir l'âge de sa petite soeur. Puis, le gamin s'adressa à tout monde et entra dans le centre Pokémon à son tour suivi d'un jeune Tarsal. Sans attendre plus longtemps, Ophélia prit la main de sa soeur et la conduisit à l'intérieur. Les cris percèrent les conversations qu'il y avait dans le Centre. Le silence devint roi de la salle. Seule les cris de douleur semblaient sortir du placard à balais. Les deux soeurs Donovan étaient arrivées au moment où la porte du placard dévoila son secret. C'était cette Ranger qui... torturait se pauvre voleur de bas étage.

« Tes folles ou quoi ? Tu vaut pas mieux que lui» s'exclama Ophélia après les paroles du moine. Ophélia laissa sa soeur près d'Alexander et s'approcha davantage d'Alice. Livia se tourna vers Alexander.

« Ma soeur est folle, je suis Livia et toi ? » demanda la fillette de douze ans au garçon pendant que sa soeur fit le geste de vouloir frapper la Ranger. Le moine s'empara d'Ophélia par le bras pour l'éloigner d'Alice. Heureusement l'intervention du moine empêcha la fillette de frapper la Ranger aux méthodes douteuses.

« La violence ne résout rien jeune fille. » dit-il à l'adresse de l'aîné Donovan.

« Tes qui toi ? Tes certainements pas mon père alors ferme-là, alors fou moi la paix!»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Seven

avatar

Messages : 58
Pokédollar : 23565
Date d'inscription : 03/01/2015

Trainer's Card
Région: Johto
Équipe de Pokémon:
Inventaire du Dresseur:

MessageSujet: Re: [Mini-Évent] Affaire de vol à Griotte: rencontre improbable? | Terminé   Mar 10 Mar 2015 - 22:30

Alice fut surprise quand elle vit la porte exploser sous les coups d'un pokémon. Elle le fut encore plus lorsque le moine et l’adolescente lui firent la morale. Une morale mielleuse et dégoulinante de bons sentiments.. Cela dégouttait la ranger.

"-Tu me dis que je ne vaux pas mieux que ? Je ne dis pas le contraire. Mais qui es tu pour croire que toi, tu es mieux qu'eux. N'as tu pas laissé la colère t'envahir en essayant de me frapper ? Crois tu que cette colère est différente de la leur et de la mienne ? Tous. Nos bonnes actions comme nos mauvaises sont dictés par cette colère. L'homme ne naît pas mauvais mais il vit. Parfois certaines vies sont plus dures que d'autre ce qui conduit à la colère qui elle conduit au mal. Le mal est en chacun de nous. En moi, en eux et en toi aussi.."

Alice prononçait ses mots avec une voix et une expression froide, elle voulait faire comprendre à cette fille son comportement mais peut-être que la ranger se rassurait elle-même.. Elle se pencha vers le visage de l'adolescente et lui chuchota :

"-Fais attention à cette colère.. Elle pourrait te transformer et te faire passer de l'autre coté.. Tu la sent ? Cette envie de faire du mal.. De te venger sur une personne pour ce qu'elle te fait, pour les conséquences qu'ont ses actes sur ta vie ?"

Puis la ranger se releva et s'adressa au moine :

«La violence ne résout rien, hein ? Tu as tord. Je le sais, il le sait et tu le sait. La seule différence entre toi et nous est que tu refuse de voir la réalité en face. La violence ma aidée à une époque et avec elle, j'ai sauvé et je sauverais beaucoup de gens. Quand un homme pointe une arme sur un enfant, avec quoi faut-il maîtriser cet homme? Allez je suis sympa je te donne la réponse : la violence !
Le monde est un équilibre parfait entre chaos et paix. Chaque action sert à égaliser,  mettre sur le même plan le bien et le mal. Malheureusement, si le chaos fait reculer la paix à sa guise, la paix elle n'a pas d'armes. Donc le chaos doit se faire reculer lui-même.  
Zeus a tué son père pour sauver ses frères. Et j'userais de la violence pour sauver un maximum de personnes. Je ne vous demande pas de participer mais quelqu'un doit le faire pour ne pas que le chaos gagne. Et oui, je suis la fille du Chaos mais je sauve le monde.
»

Alice reprend son souffle. Puis elle plante son doigt dans le cou du brigand. Le sang coule. Le brigand crie de toutes ses forces.

« Regarde ! Vois la violence en face, cette violence nous sauvera !»

La chaise du brigand tombe ce dernier dit alors à toute vitesse.

« C'es-C'est pas nous ! Un mec est venu nous voir il nous a donné du fric pour qu'on le fasse et ils nous as dit de se faire le plus remarquer possible. Il a dit que c'était un entraînement un test pour je sais pas trop quoi.. Comme quoi il fallait marquer les esprit et créer un maximum de chaos. »

Alice sourit au moine à ce moment précis. Un sourire «Je-te-l'avais-dit.. ». Dans le même temps, elle sort un mouchoir et essuie le sang du brigand de son doigt.

«Le butin est planqué dans un chalet en bois à l'écart de la ville.. j'ai les coordonnées dans ma poche là.. Mais c'est pas nous hein ! On est juste d’honnêtes mercenaires nous ! »

Alice sort alors de la piéce.

«-Amenez le aux agents Jenny ! Vous faites ce que vous voulez mais moi j'y vais.. Qui veut me suit. »

Alice sort du centre pokémon.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Kriff

avatar

Masculin Messages : 152
Pokédollar : 28200
Date d'inscription : 19/11/2014
Age : 15
Localisation : Ville Griotte

Trainer's Card
Région: Johto
Équipe de Pokémon:
Inventaire du Dresseur:

MessageSujet: Re: [Mini-Évent] Affaire de vol à Griotte: rencontre improbable? | Terminé   Ven 13 Mar 2015 - 14:39



Les deux demoiselles qu’Alex avait laissées avec l’infirmière Joëlle devant le centre pokémon avaient déboulés près de lui et Yume. La plus désagréable qui, d’ailleurs, lui avait marché sur le pied un peu plus tôt s’était avancée vers la Ranger avec un visage rempli de colère. La plus jeune, qui semblait aussi être la plus douce des deux, était quant à elle restée près du garçon en lui faisant la conversation.

- Ma soeur est folle, je suis Livia et toi ?
- Je me nomme Alexander, mais tu peux m’appeler Alex.

Elles étaient donc sœurs. Ça expliquait la ressemblance physique, mais pour ce qui est du caractère… Réfléchissant un instant en laissant un court silence, le garçon repris la parole afin d’en savoir un peu plus sur elle et sa sœur.

- Est-elle toujours aussi violente, ta sœur ? Ca ne doit pas être facile pour toi de vivre avec elle… fit Alex en montrant du doigt la Sœur de Livia qui était en train de crier sur le moine.

Il écouta la réponse de la jeune fille en acquiesçant de la tête, les yeux toujours rivés sur la scène qui se déroulaient en face d’eux.

S’en suivit un long discours moral de la ranger sur la violence et le fait que sa vision de la justice se portait sur une vision de colère afin de justifier ses actes.




Alex soupira. Il trouvait ça triste et bête à la fois.

*C’est justement à cause de la violence qu’il y a besoin de justice non ?* pensa-t-il tout bas.

Il avait beau réfléchir à la question, il n’y avait qu’une seule image qui revenait dans sa tête : le visage de Barth lorsqu’ils jouaient ensemble avant tous les évènements qui s’étaient produit il y a quelques jours...

Son cœur se serra dans sa poitrine. Sa main serrait aussi fort qu’elle le pouvait la zone d’où provenait cette douleur irascible. L’enfant fit prit de nausées et s’éloigna très vite de l’endroit. Il courut aussi vite qu’il put et sortit du centre pokémon.

Il dégobilla derrière le bâtiment dans un coin éloigné, et se laissa tomber sur les fesses, le dos contre le mur d’une maison proche. Yume ne tarda pas à rejoindre son dresseur et se coller à lui, inquiète de son état. Il peina à ouvrir les lèvres, mais lâcha quelques mots pour tenter de la rassurer.
- T-Tout va bi-bien Yume… Ne t’en fais p… Pas…

Encore tourmenté, il ne savait plus quoi penser. En revoyant le visage de Bartholom dans ses pensées, il s’était demandé :
*Et si moi aussi, j’utilisai la violence pour me faire justice, deviendrai-je comme cette Ranger ?*

L’idée même de penser à faire acte de violence contre son frère le dégoutait. Il se dégoutait lui-même d’avoir pu imaginer ça…

Cachant sa tête entre ses genoux et les serrant de ses bras, Alex fermait les yeux et tentait du mieux qu’il pouvait de penser à autre chose.


__________________________________________________
Je ne vous aime pas ! Invité  !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophélia et Livia

avatar

Messages : 87
Pokédollar : 22250
Date d'inscription : 19/01/2015

Trainer's Card
Région: Nachtheim
Équipe de Pokémon:
Inventaire du Dresseur:

MessageSujet: Re: [Mini-Évent] Affaire de vol à Griotte: rencontre improbable? | Terminé   Mer 18 Mar 2015 - 2:55


Ophélia

Cette colère qu'elle avait depuis trop longtemps venait de sortir par ce geste qu'elle croyait noble. La Ranger utilisa la violence contre la violence et ce n'était pas une solution acceptable pour la fillette. Pourtant, sans savoir, elle venait d'emprunter un chemin aussi semblable que celui de la jeune femme et de celui qui avait cambriolé le centre Pokémon. La colère était une émotion courante chez la fillette Ophélia. Cette émotion vivait en elle depuis un moment et avouons le, elle était incapable de la contrôler. Elle devrait dans un avenir apprendre à la contrôler. Si seulement, il n'était pas trop tard. Les premières paroles de la Ranger se faufilèrent jusqu'à son âme. Bien que son monologue dévia sur une question de moralité, elle toucha le coeur colérique de la fillette. Le moine libéra le bras de l'adolescente qui retomba sur le côté de son corps. Les yeux rond, elle fut bien incapable de commenter - il faut dire que la ranger ne lui laissa pas le choix n'ont plus.

Alice enchaîna avec un avertissement. Voyait-elle quelques choses que les autres n'avaient pas vue ? Cette même fragilité que sa mère qui la fit basculée du sombre côté. Si l'humain naissant sans malice pourquoi devenait-il aussi mauvais en vieillissant ? De nombreuses questions physiologiques circulaient en elle suite aux paroles qui placèrent le doute en elle.

La suite des paroles firent monter les larmes aux yeux de la jeune fille. Même Livia n'avait pas eu la chance de voir sa soeur pleurer depuis belle lurette ni sans voix comme Ophélia était au moment du monologue. Lorsqu'Alice termina son discours, Ophélia se retourna sur elle-même et s'enfuit en courant du centre Pokémon

Livia

Livia avait rejoint Alexander et pensant que le moine réprima sa soeur, elle s'était présenté-à-lui. Elle apprit quelques secondes plus tard qu'il se nommait Alexander. Un vieux nom comme celui de sa soeur et de son frère. Il semblait gentil et semblait aussi utile qu'elle dans les évènements. « Est-elle toujours aussi violente, ta soeur ? Ca ne doit pas être facile pour toi de vivre avec elle...» Elle le regarda et affiche un petit sourire timide avec un peu de rougeur sur ses joues.

«Oui et non, elle déplace plus d'aire habituellement et n'avait pas dépassé cette limite qu'une seule fois. Une querelle d'école, tu vois le genre. Oh, elle n'était pas ainsi avant, mais le divorce de papa et maman, le fais de voir les nouvelles petites amies de mon père à maison alors que maman est là et ses absences bizarres à cause du travail, elle le prend très mal et réagit avec tout ça. Moi, aussi j'aime pas ça mais bon, je peux pas faire grande chose, moi je me défoule dans un journal intime.... Mais elle.... En gros, ma grande soeur n'est pas facile à vivre » dit-elle en résumé au garçon quel venait de rencontrer comme si s'était un ami d'enfance. La femme à jolie robe enchaîna avec un discours moralisateur. Elle n'aimait pas le discours de la femme. Livia vit sa soeur se figer devant les propos de l'inconnue. Elle avait aussi  envie de pleurer. Ses yeux ne firent que se remplir de quelques larmes. Pour une fois, elle n'éclata pas en sanglot comme une madeleine. Le comportement d'Ophélia était des plus inhabituelles. Elle ne répliqua rien à la femme et prit la fuite plutôt que ce rebeller.


« Oh ça s'est pas normal » dit-elle au moment où Alexander s'enfuit du centre Pokémon. Livia était désormais seule avec cette Ranger, le voleur et le moine. Cette femme lui faisait peur et se tourna vers la sortir. Elle libéra son Pokémon et lui demanda de l'aide pour retrouver sa soeur. Enjouer, le petit Germignon la conduisit au jeune garçon et non sa soeur. La route jusqu'au jeune garçon durant quelques minutes alors que le soleil brillait de mille feu. Elle regarda son Pokémon du regard décourager. Le petit Pokémon plante faisait de son mieux. Derrière cette maison un peu a l’écart, le garçon semblait malade. Trop d'émotion?

« Tes sûr que ça va Alexander, tu aussi pâles qu'un fanominus... »


Alice:
 

Alexander:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Seven

avatar

Messages : 58
Pokédollar : 23565
Date d'inscription : 03/01/2015

Trainer's Card
Région: Johto
Équipe de Pokémon:
Inventaire du Dresseur:

MessageSujet: Re: [Mini-Évent] Affaire de vol à Griotte: rencontre improbable? | Terminé   Mer 18 Mar 2015 - 21:10

Alice marchait en suivant les indications de son capstik. Elle avait entré les coordonnées et à présent une voix monotone lui indiquait le chemin.

En marchant Alice réfléchissait.. Peut-être avait t'elle était un peu dure avec cette gamine ? La ranger était elle obligée d'appliquer son histoire à toutes les jeunes filles qui avait un peu de caractère ? Elle avait déjà fait le coup à Tiffany. Chacun fonctionne différemment... Peut-être cherchait elle juste à trouver une personne comme elle ou à se justifier à travers d'autre personnes...

Après tout peut-être était t'elle vraiment folle ? Ses pensées sont désorganisés et ses émotions se mélangent bien trop avec sa raison.. Et aprés tout qui était elle pour donner des cours sur la vie et le monde ? Savait t'elle plus que tout le monde ? Non. Alice ne savait pas, elle se sentat affreusement stupide et seule..

Alors qu'elle réfléchissait elle arriva sur la plage elle marche un peu au bord de la mer. Son appareil lui indiquait que la cabane était à 100 mètres devant elle. La ranger leva la tête. Quelle ne fut sa surprise d'apercevoir la gamine de tout à l'heure qui pleurait puis des rochers qui cachaient surement la cabane recherchée..

Alice, honteuse avança.. Elle dépasse la gamine en murmurant :

"-Désolé pour tout à l'heure j'ai eu tord.."

Puis continua son chemin. Elle escalada les rochers et aperçut une petite cabane de pécheur abandonnée, seulement de la fumée sortait de la cheminée.

La ranger se mit face à la porte en bois et la défonça facilement d'un pied retourné. Elle se retrouva face à trois hommes ébahis qui triant une centaine d'objets qui n'était surement pas à eux..

"-Oups ! Excusez moi, j'ai oublié de frapper.. Toc, toc ? Les voleurs vous êtes là ?"

Un sourire cruel orna le visage d'Alice. Mais elle remarqua un détail étrange : Seven n'était pas sorti de sa chevelure..Il était surement resté au centre pokémon.. Tant pis Alice allait utiliser ses poings...

"-Qui passe en premier ?"

Elle craqua ses doigts.

HRP:
 

Seven était resté dans le centre pokémon. Ses dons de pokémon psy lui avait conseillé de rester içi, il ressentait un grand trouble dans les environs. Mais il ne savait d'ou sa venait et personne ne faisait attention à lui.

Il aperçut soudain un germignon qui disait à sa maîtresse qu'il fallait aider le garçon.. Le mime.jr reconnut la petite fille qui avait aidé sa maîtresse, elle n'avait pas eu assez de remerciement pour ce qu'elle avait fait et voilà que sans le savoir elle allait aider une autre personne..

Il suivit la dresseuse et son pokémon. Quand il vit le garçon il sut que le trouble venait de lui. La fille l'interpelle et Seven se prit soudain d'une grande affection pour elle. Elle était tout ce qu'il désirait que sa maîtresse devienne. Si il voulait aider Alice à devenir une bonne personne peut-être qu'il devait trouver une bonne personne avant..

Il s'introduisit discrètement dans le sac de la petite fille pour l'observer.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Kriff

avatar

Masculin Messages : 152
Pokédollar : 28200
Date d'inscription : 19/11/2014
Age : 15
Localisation : Ville Griotte

Trainer's Card
Région: Johto
Équipe de Pokémon:
Inventaire du Dresseur:

MessageSujet: Re: [Mini-Évent] Affaire de vol à Griotte: rencontre improbable? | Terminé   Dim 22 Mar 2015 - 14:28




Le jeune adolescent était mal en point, on ne pouvait en douter. Sa petite Tarsal tentait tant bien que mal de lui remonter le moral, mais comment pourrait-elle y arriver sans connaitre la source du problème ?
C’est pourtant presque instinctivement qu’elle se blottit contre lui en passant sous ses jambes pour s’accrocher à son cou. Le garçon leva un peu la tête et la serra fort contre lui. Il lui murmura encore quelques mots, d’un ton un peu plus rassuré.

- Merci Yume… Si tu n’etais pas avec moi j’aurai craqué depuis bien longtemps déjà.
- Ta.. !

Les yeux rivés sur elle, il esquissa un sourire à son pokémon. Ses pensées étaient un peu plus calmes grâce à Yume. Il se mit même à ricaner doucement lorsqu’elle se frottait contre ses joues.

*Décidément, tu es toujours celle qui me remonte le moral et me fait aller mieux, Yume… Avec toi je sens que je pourrais regarder mon frère dans les yeux et enfin l’affronter*

Il n’était pas complètement décidé sur les actions qu’il allait entreprendre dans le cas ou Barth était réellement devenu un monstre, mais au moins il saurait désormais qu’il est prêt à le rencontrer en face à face.




Des bruits de pokémon se firent entendre depuis l’arrière du bâtiment et un petit pokémon plante avec une feuille sur le haut du crâne courra vers Alex et Yume. Il se mit ensuite à tourner en rond et c’est la jeune fille avec qui il avait parlé plus haut qui apparut de derrière la bâtisse.

- Livia…
- T’es sûr que ça va Alexander, tu aussi pâles qu'un Fantominus...
- Hu..Hum ! Ca va mieux, merci !

Alex se releva avec Yume dans ses bras et lança un sourire rassurant à la fillette. Il prit la parole afin d’expliquer à celle-ci les raisons de sa fuite et son ressenti vis-à-vis de ce qui s’était passé.

- Désolé de m’être enfuit de la sorte, c’est juste qu’il y a quelque chose d’important que je dois régler ici et que je ne peux pas me permettre de flâner plus longtemps. Je ne peux pas non plus aider cette ranger ni les policiers à rechercher les voleurs, je n’ai aucun intérêt à le faire et en plus mon aide ne leur sera d’aucune utilité. C’est pourquoi je préfère tracer ma route seul à partir de maintenant.

Le garçon fouilla dans ses poches d’une main et en sortit son pokémato qu’il tendit vers la jeune fille.

- Si tu le veux on peut rester en contact ? Voici le numéro de mon pokémato !

Livia tendit également son appareil et l’échange de numéros se fit avec le sourire entre les enfants. Quelques discussions sur l’un et sur l’autre se firent pendant quelques minutes avant que le jeune garçon ne décide de ranger son pokémato dans ses poches et présenter ses adieux à sa nouvelle amie.

- Il est temps pour nous de nous en aller… Je t’appellerai à l’occasion, Livia !

Tournant le dos à la fillette, il s’éloigna dans les rues de Ville Griotte en lui faisant des signes d’adieux
de la main.



HRP : Alexander se retire de l'Event et part vers la suite de ses aventures !

__________________________________________________
Je ne vous aime pas ! Invité  !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophélia et Livia

avatar

Messages : 87
Pokédollar : 22250
Date d'inscription : 19/01/2015

Trainer's Card
Région: Nachtheim
Équipe de Pokémon:
Inventaire du Dresseur:

MessageSujet: Re: [Mini-Évent] Affaire de vol à Griotte: rencontre improbable? | Terminé   Jeu 26 Mar 2015 - 14:58

~ Livia ~
Livia qui incarnait la douceur était auprès d'Alexander qui était vraiment pâle. La fillette ne se doutait pas que quelques instants plus tôt, il avait été malade. Elle avait déposé son sac qui servi de cachette pour le jeune Pokémon de la Ranger. Livia et Alexander n'avaient pas remarqué la présence du Pokémon Psy, sauf peut-être la belle Tarsal. Même Germignon ne semblait pas avoir remarqué trop occupé avec faire des belles manières à Alexander. Il répondit à sa question et lui afficha un sourire qui rassura la fillette. Au moins, il allait mieux. Il enchaîna avec les explications sur sa fuite. Livia l'écouta attentivement sans jamais l'interrompe.


« De toute façon que pouvons vraiment faire ? Nous sommes des '' enfants '' juste ma sœur qui a le don de se mettre les deux pieds dans le trouble. » dit-elle en guise de réponse à Alexander avec une sourire sur le visage. Il était dommages qu'elle devait déménager dans pas long, elle avait envie d'apprendre à le connaitre plus, lui et sa belle Tarsal. Alexander proposa la solution.

«Bien sûr, je serais trop heureuse, surtout que dans quelques jours je quitte la région de Johto, pour Nachtheim. C'est notre mère qui à notre garde et elle déménage là-bas à cause de ruines qu'elle doit étudier. Tien ça c'est mon numéro de Pokématos » dit-elle en lui donnant son numéro. Elle enregistra le numéro d'Alexander. Après quelques banalités, c'était l'heure de se dire au revoir. Alexander reprit le cou de sa vie et Livia retourna à la plage où elle pensait que sa sœur était... Son sac était légèrement plus lourd qu'au départ...

~Ophélia~

Un vent frais soufflait sur la petite plage. L'heure de dîner était passée et les enfants étaient plus bruyants que pendant l'heure du repas. Ophélia s'en fichait royalement. Leurs vacarmes et leurs cris brouillaient ses sombres pensées. Les jambes repliées sur son ventre, la tête sur ses genoux, elle fixait l'horizon avec un regard embrouillé de larmes. Alors qu'Alice arriva, la mystérieuse dame à robe bizarre s'excusa avant de reprendre la route en la laissant seule. Il faut dire que les paroles de la dame l'avaient profondément blessé la fillette. Elle qui était habituellement curieuse et courageuse, elle se retrouvait a pleurnicher dans son coin comme le faisait habituellement sa soeur. Il avait envie par curiosité de suivre cette femme, mais l'évènement était trop récent et douloureux en elle pour qu'elle ose se lever. Elle resta donc à broyer du noir sur la plage jusqu'à ce que Livia viennes la rejoindre

~Les deux soeurs~

Livia déposa son sac qui avait prit un certain poids supplémentaire. La fillette ne s'était pas plus posée de question que ça. Elle le déposa en arrière d'elle et s'installa près d'Ophélia et lui fit un câlin. Pour rassurer sa soeur. Malgré tout, Ophélia aimait énormément sa petite soeur et s'était dans ses moments qu'elle l'appréciait plus. Ophélia resta entre les bras de sa sœur un petit moment. MimeJr venait de voir une petite représentation d'amour entre deux soeurs. Une belle action ! Quelques instants plus tard, les deux filles retournèrent au Centre Pokémon pour y attendre leur père. Livia ne remarqua pas que son sac était plus léger.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Seven

avatar

Messages : 58
Pokédollar : 23565
Date d'inscription : 03/01/2015

Trainer's Card
Région: Johto
Équipe de Pokémon:
Inventaire du Dresseur:

MessageSujet: Re: [Mini-Évent] Affaire de vol à Griotte: rencontre improbable? | Terminé   Sam 28 Mar 2015 - 10:27

Alice regarda un instant l'état des voyous. Elle n'y avait pas était de main morte...

Elle envoya un message, indiquant aux agents Jenny que le travail était fini. Ses petites frappes ne savaient rien sur leur employeur et encore moins sur la team Ultima. Ils n'étaient d’aucune utilité.

Sur son chemin elle vit que la la jeune ado avait disparue et que son pokémon avait réapparu. Ce dernier lui sauta dans les bras et Alice se laissa tomber dans le sable. Ils jouèrent longtemps, Alice riait comme rarement et Seven se demandait si cet amour qui les liait pouvait "soigner" sa maîtresse comme ils protégeaient les deux sœurs.

Ils savait maintenant que le mal et le chaos qui habitait sa dresseuse ne pouvait être soigné qu'avec un peu d'amour et beaucoup de temps...
Alice elle se demandait ce qu'elle avait en elle, cette chose qui l'effrayait et la fascinait. Son esprit était t'il différent de ceux des autres ? Les autres dresseurs était t'ils aussi perturbés qu'elle ? Et surtout.. Voulait t'elle changer ou rester se servir de cette bizarrerie pour faire son job ?

Ce moment de réflexion et de jeu fut interrompu par un message sur le capstik d'Alice. La ranger le lut.

"-Seven, nous allons à Natcheim."

Les deux amis fixèrent l'horizon. Une nouvelle mission, une nouvelle aventure. Qu'allaient t'il vivre dans le futur ?

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Mini-Évent] Affaire de vol à Griotte: rencontre improbable? | Terminé   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Mini-Évent] Affaire de vol à Griotte: rencontre improbable? | Terminé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mini-event : L'affaire Wyatt contre Fowler.
» [Final : MINI-ÉVENT] Le Clan des Étoiles nous réserve t-il une autre place au seins de leur tribu?
» [CLOS] ❝ we're gonna die young. (mini-évent)
» [Mini-Évent] La perle rare vous présente....
» La dread au vent je me présente ici maintenant . ( Terminé )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Ultimate Next :: Rôle Play :: Johto :: Ville Griotte-
Sauter vers: